Abstract

Les approches sémiotiques et systémiques du design produit sont à la fois peu nombreuses et peu coordonnées. C’est ce que fait apparaitre l’état de la recherche en ce domaine. Les quelques études sémiotiques disponibles ont par ailleurs tendance à isoler l’objet de ses usages, de ses utilisateurs et de la complexité du système d’objets qui constitue son environnement proche ou des modes et styles de vie qui constituent ses univers. En conséquence, l’objet analysé est le plus souvent réduit à une image figée de lui-même. Seules les études qui relèvent de la sémiotique pragmatique veillent à inscrire l’objet dans l’action, les interactions et différents contextes. C’est dans cette lignée que la recherche ici présentée propose une modélisation sémiotique et systémique de l’objet. Celui-ci est considéré comme un signe-action complexe inscrit dans le temps, dans l’expérience d’interaction et de relation, dans les habitudes et les changements d’habitudes résultant des tensions adaptatives engendrées par les changements technologiques, culturels et socio économiques. Une telle approche à la fois sémiotique et systémique impose de reformuler les questions de recherche. Les objets communiquent-t-ils dans l’action et comment ? Comment les traiter comme des signes complexes sans les séparer de leurs environnements de conception et d’usage et sans réduire la dynamique des usages aux seuls «bons usages» décrétés par l’analyste ? Comment penser la relation avec l’objet en action (l’expérience) à la fois de l’intérieur (approches internalistes) et de l’extérieur (approches externalistes) ? Comment penser l’objet complexe comme un système de relations et d’intelligences distribuées dans des représentations individuelles et collectives, mais aussi intégré dans des mémoires externes ? Comment distinguer les différentes phases de découverte, d’apprentissage, d’automatisation des usages et de leurs changements qui constituent la vie des humains avec les objets ? Enfin, comment modéliser cette complexité et tester les hypothèses interprétatives produites par la recherche ?

Keywords:

Codétermination, Communication, Design, Modélisation, Objet, Sémiotique, Systémique

Share

COinS
 
Jul 7th, 12:00 AM

Modélisation sémiotique et systémique de l’objet design comme signe-action complexe

Les approches sémiotiques et systémiques du design produit sont à la fois peu nombreuses et peu coordonnées. C’est ce que fait apparaitre l’état de la recherche en ce domaine. Les quelques études sémiotiques disponibles ont par ailleurs tendance à isoler l’objet de ses usages, de ses utilisateurs et de la complexité du système d’objets qui constitue son environnement proche ou des modes et styles de vie qui constituent ses univers. En conséquence, l’objet analysé est le plus souvent réduit à une image figée de lui-même. Seules les études qui relèvent de la sémiotique pragmatique veillent à inscrire l’objet dans l’action, les interactions et différents contextes. C’est dans cette lignée que la recherche ici présentée propose une modélisation sémiotique et systémique de l’objet. Celui-ci est considéré comme un signe-action complexe inscrit dans le temps, dans l’expérience d’interaction et de relation, dans les habitudes et les changements d’habitudes résultant des tensions adaptatives engendrées par les changements technologiques, culturels et socio économiques. Une telle approche à la fois sémiotique et systémique impose de reformuler les questions de recherche. Les objets communiquent-t-ils dans l’action et comment ? Comment les traiter comme des signes complexes sans les séparer de leurs environnements de conception et d’usage et sans réduire la dynamique des usages aux seuls «bons usages» décrétés par l’analyste ? Comment penser la relation avec l’objet en action (l’expérience) à la fois de l’intérieur (approches internalistes) et de l’extérieur (approches externalistes) ? Comment penser l’objet complexe comme un système de relations et d’intelligences distribuées dans des représentations individuelles et collectives, mais aussi intégré dans des mémoires externes ? Comment distinguer les différentes phases de découverte, d’apprentissage, d’automatisation des usages et de leurs changements qui constituent la vie des humains avec les objets ? Enfin, comment modéliser cette complexité et tester les hypothèses interprétatives produites par la recherche ?

 

To view the content in your browser, please download Adobe Reader or, alternately,
you may Download the file to your hard drive.

NOTE: The latest versions of Adobe Reader do not support viewing PDF files within Firefox on Mac OS and if you are using a modern (Intel) Mac, there is no official plugin for viewing PDF files within the browser window.